Le Yin et le Yang de la photo

par Nicolas Richoffer  -  12 Avril 2007, 20:44  -  #Le reste



74. J'ai touché, le 10 mars dernier, à l'oxymoron photographique par excellence. Le ratage parfait. Le sur-ex et le sous-ex. L'erreur de débutant en plein jour, puis la même en pleine nuit. Certains diront que c'est de l'art moderne, d'autres du foutage de gueule.
Pour la première, nous sommes samedi 10 mars, et il est 15h29. Je vais chercher le bonheur dans le pré : l'arbre mort. Mais la veille, j'ai fait de l'obturation longue sur les canons éclairés du Château de la Verrerie. Pan ! La première photo de la journée est un blanc parfait. Je corrige les réglages.
Le soir même, je veux shooter la ville de nuit. Les réglages de l'après-midi sont restés sur l'appareil, et je me retrouve avec le noir parfait. Deux dans la même journée, ça méritait bien une note…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :